berangere: (anthropo fun)
[personal profile] berangere
Carte et photos seront uploadées plus tard.

   Il est grand temps de commencer à parler un peu d'Okinawa. Malgré une activité archéologique assez importante, surtout compte tenu de la taille de l'île, la presse n'est pas terriblement prodigue en actualités. Mais ça ne peut pas faire de mal de parler de découvertes qui datent un peu, après tout, ceci est un site sur l'archéologie, nous sommes quelque part spécialisés dans les choses qui datent un peu. J'ai choisi un site avec des os jōmons*, parce que, c'est évident, tout le monde a envie de lire un article sur des os jōmons.

   Le site de Bugeidō (武芸洞遺跡, Teruda utaki baru, Maekawa-aza, Tamagusuku-ōaza**, ville de Nanjō et donc, préfecture d'Okinawa) est situé dans une grotte mesurant 25 m (Est-Ouest) par 30 m (Nord-Sud) et 4 m de haut au maximum. La grotte a deux accès, un à l'est et un à l'ouest et est située à proximité de plusieurs autres sites dont le plus célèbre est la fissure de Minatogawa dans laquelle on a retrouvé les restes d'hommes fossiles logiquement nommés "Hommes de Minatogawa" (ce sujet ne sera probablement jamais traîté sur ce site, compte tenu de l'âge des vestiges).
   Le site de Bugeidō a été l'objet de plusieurs campagnes de fouilles (toujours sur des secteurs très limités de quelques mètres carrés) entre 2007 et 2009.
   Il est (relativement) célèbre car il a été le premier site du Sud d'Okinawa dans lequel on a trouvé une unité stratigraphique contenant des tessons de vaisselle tsumegatamon, datée du Jōmon Ancien vers 4.000 BCE. Il comporte également les vestiges d'un foyer associé à de la vaisselle omonawazentei du Jōmon Moyen (2500-2000 BCE) et une sépulture avec coffrage en pierre associée à des tessons de vaisselle uzahama et nakabaru du Jōmon Final (500 BCE).

   Une centaine de tessons tsumegatamon ont été trouvés en relation avec plus de trois cents (300) fragments d'os d'animaux brûlés et divers éléments de mobilier lithique dont une hache avec le tranchant poli.

   Dans une autre zone de la grotte, les fouilles ont révélé la présence d'une sépulture avec coffrage en pierre. La sépulture tire partie du relief naturel de la grotte, qu'elle complète avec des blocs de calcaires afin de créer un coffrage complet de 240 x 115 cm. Elle était fermée grossièrement par des pierres de couverture plates et recouverte de terre.
   Le corps était déposé dans le coffrage en décubitus ventral***, la tête vers le Nord-Est, légèrement tournée vers la droite. Le squelette est parfaitement conservé malgré une notable dispersion des os des mains et des pieds. Il s'agit d'un homme d'une quarantaine d'années.
  Le mobilier funéraire (car il y en a) comporte un tridacnide (Tridacnidae) posé sur le corps à hauteur de la poitrine, un cellana mazatlandica percé d'un trou juste en dessous des cervicales et un autre près du pied gauche. Enfin, douze (12) perles qui constituaient probablement un bracelet ont été retrouvées autour de l'ulna et du radius gauche. Il s'agissait alors de la première découverte d'un bracelet de perles en place.
   Il semblerait que la sépulture ait été fermée une première fois, puis rouverte pour déposer des éléments du mobilier funéraire, ce qui expliquerait la dislocation des os des pieds et des mains, aux articulations particulièrement labiles
  À noter qu'en plus du squelette complet, la sépulture contenait aussi les restes épars et fragmentaires de deux autres. Il semble donc que le même coffrage ait été utilisé successivement pour plusieurs inhumations.

   Il existe d'autres exemples de sépultures dans des coffrages de pierres sur Okinawa : sur le site de Momenbaru (Toguchi, village de Yomitan), dans l'amas coquiller de Nakakawabaru (Tokeshi, village de Yomitan), sur le site de Ōkubobaru (Tokeshi, village de Yomitan), sur le site de Azamabaru (Mashiki, ville de Ginowan) ou sur le site de Kanikubaru (Ujidomari, ville de Ginowan). Il s'agit essentiellement de sites de bord de mer. La sépulture avec coffrage de pierres découverte à Bugeidō est la première à l'être en contexte troglodyte.

Source: 山崎真治 藤田祐樹 西秋良宏 2009 平成19・20年度南城武芸洞遺跡発掘調査の概要, 沖縄県立博物館美術館紀要 2: 5-18.

* la terminologie de la chronologie pour les périodes préhistoriques dans l'archipel des Ryūkyū sera probablement abordée plus tard sur ce site. Vraisemblablement à plusieurs reprises. Très certainement dans des articles rangés sous le tag "je râle".
** je me rends compte qu'il va également falloir un article sur les terminologies géographiques propres à Okinawa, qui n'aura peut-être pas droit au tag "je râle". Peut-être.
*** oui, ceci est un oxymore.



  It is high time to start talking a bit about Okinawa. In spite of a quite important archaeological activity, especially if you take in account the size of this island, the medias do not provide us with many news. But it can do no harm to talk about slightly old discoveries. This is an archaeological website, slightly old things are our specialty. I chose a site with jomon bones, because obviously everybody wants to read about jomon bones.

  Bugeidō site (武芸洞遺跡, Teruda utaki baru, Maekawa-aza, Tamagusuku-ōaza**, Nanjō city, Okinawa prefecture) is located in a 25 m (East-West) by 30 m (North-South) cave with two accesses, one in the East and the other in the West. The cave is close to many other archaeological sites, the more famous of which is the Minatogawa fissure in which fossil bones of the "Minatogawa Man" have been found (this is far too old to be the subject of an article on this website).

  Bugeidō site undertook several excavation campaigns (always on really limited areas of a few square meters) between 2007 and 2009.
  It is (relatively) famous because it was the first site in Southern Okinawa to yield a layer containing tsumegatamon pottery sherds (Early Jōmon, c. 4,000 BCE). It also includes the remains of a hearth associated with Middle Jōmon omonawazentei pottery (2,500-2,000 BCE) and a burial with a stone coffin associated with Final Jōmon uzahama and nakabaru pottery sherds (500 BCE).

  About a hundred of tsumegatamon sherds have been found in relation with more than three hundreds (300) burnt animal bones and several lithic implements, including a stone axe.
 
  In another area of the cave, the excavation revealed a burial with a stone coffin. The burial uses the natural relief of the cave and completes it with several limestone blocs. The coffin measures 240 x 115 cm. It was closed by flat cap stones and buried.
  The corpse was laying front face down, the head toward North-East, slightly turned right. The skeleton is perfectly preserved, in spite of a notable dispersion of the hands and feet bones. It belonged to a man of about 40 years old.
  The burial goods include a tridacnidae put on the corps at chest level, a pierced cellana mazatlandica just under the cervical vertebras and another next to the left foot. Then, twelve (12) beads that probably formed a bracelet have been found around the left ulna and radius. It was the first time such a bracelet was found in context.
  It seems that the burial was closed once and then reopened to introduce some of the burial goods. This would explain the dislocation of the hand and feet bones, whose articulations are particularly labile.
This complete skeleton was accompanied by numerous bones of two other persons. It seems that the same stone coffin was used for several successive inhumations.

  We know of other examples of stone coffin burials on Okinawa: Momenbaru site (Toguchi, Yomitan village), Nakakawabaru shellmound (Tokeshi, Yomitan village), Ōkubobaru site (Tokeshi, Yomitan village), Azamabaru site (Mashiki, Ginowan city) or Kanikubaru site (Ujidomari, Ginowan city). They mainly are on coastal sites. Bugeidō's stone coffin burial was the first one ever discovered in a cave.
From:
Anonymous( )Anonymous This account has disabled anonymous posting.
OpenID( )OpenID You can comment on this post while signed in with an account from many other sites, once you have confirmed your email address. Sign in using OpenID.
User
Account name:
Password:
If you don't have an account you can create one now.
Subject:
HTML doesn't work in the subject.

Message:

 
Notice: This account is set to log the IP addresses of everyone who comments.
Links will be displayed as unclickable URLs to help prevent spam.

Profile

berangere: (Default)
bérangère

Custom Text

February 2016

S M T W T F S
 123456
78910111213
1415 1617181920
21222324252627
2829     

Tags

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags